Chauffage au sol : comment ça marche ?

Le chauffage au sol n’a rien de nouveau, il était déjà utilisé dans les temps anciens en Chine sous la cuisine pour assurer une bonne température de la maison. Puis il s’est généralisé au canada et aux Etats-Unis dans les années 50. Il offre un excellent confort et répond aussi aux normes environnementales. C’est pour ces avantages qu’il est apprécié par de nombreux utilisateurs. Actuellement, quatre logements sur 10 disposent d’un chauffage au sol. Ces chiffres indiquent une progression de 10% par rapport aux dernières années.

Les types de chauffage au sol

Chauffage au sol : comment ça marche

Besoin d'un Electricien

Chauffage au sol : comment ça marche

Besoin d'un Serrurier

Chauffage au sol : comment ça marche

Besoin d'un Chauffagiste

Il existe trois grands types de planchers chauffants :

Le plancher chauffant électrique

Le chauffage au sol électrique est le plus simple à installer. Il est constitué d’une trame de câbles électriques sur des treillis qu’il faut juste dérouler sur le sol où une dalle de béton a préalablement été coulée. Les câbles électriques jouent le rôle de résistances servant à transmettre la chaleur qui sera ensuite émise par rayonnement dans toute la maison. Pour une isolation maximale, la trame de câbles électriques est munie d’un isolant thermique haute densité incompressible. Le chauffage au sol est vendu en kits prêt à poser. Ce type de chauffage peut être recouvert de nombreux styles de revêtements de sol, du parquet au stratifié, en passant par le carrelage à la moquette.

Le plancher à eau chaude

Le plancher à eau chaude est le plus économique et le plus performant des systèmes de chauffage par le sol. Il est composé d’un réseau de tubes aménagés en boucles sur des plaques qui s’entremêlent entre elles. Le chauffage au sol à eau chaude peut être raccordé à une chaudière à condensation ou à une pompe à chaleur.

Il est posé sur un isolant thermique et couvert par une dalle béton sur laquelle est installé le revêtement de sol. Ce dernier peut être de la pierre, de la terre cuite, un carrelage, du parquet (sauf le flottant), du stratifié à condition qu’il soit compatible avec le sol chauffant. Le PVC, la moquette et le vinyle ne sont pas des revêtements conseillés sur un plancher à eau chaude, sauf s’ils sont compatibles.

Le plancher solaire

Certainement le type de plancher chauffant le plus écologique et le plus économique. Le plancher solaire est composé d’un circuit de tuyaux qui renferment un fluide colporteur, lui-même réchauffé grâce à l’énergie solaire captée par des panneaux solaires photovoltaïques. Ce plancher chauffant ne nécessite pas de stockage d’eau chaude puisque le fluide colporteur est introduit directement dans le circuit installé dans le sol.

Les avantages du chauffage par le sol

  • Un confort optimal

Le plus gros avantage du chauffage au sol est le confort de vie qu’il offre à ses utilisateurs. Il s’agit d’un chauffage qui diffuse une chaleur homogène et douce, ce qui apporte une sensation très agréable. Le sol reste tiède, même en hiver.

  • Un chauffage silencieux

Contrairement à certains radiateurs à eau, le plancher chauffant n’émet aucune vibration ou bruit lorsqu’il se met en marche ou lorsqu’il fonctionne. Il se sait se montrer discret, même en plein hiver.

  • Un système invisible

Se situant sous le plancher, le chauffage au sol est totalement invisible. Un véritable avantage esthétique qui facilite également l’aménagement des pièces, car aucun espace n’est bloqué par la présence du radiateur.

  • Une chaleur constante

Le chauffage au sol émet une chaleur constante comprise entre 20 °C et 35 °C dans toute la maison, et supprime ainsi les zones froides. La température de votre sol ne sera pas supérieure à 28 °C au touché.

  • Une faible épaisseur au sol

Les fabricants améliorent sans cesse leurs modèles de chauffage au sol pour leur permettre de s’adapter à tous types de logements. Il existe aujourd’hui des planchers chauffants qui n’ont que quelques centimètres d’épaisseur et qui sont adaptables à tous types de revêtements de sol, que ce soit du parquet, du carrelage, du lino, du PVC ou encore de la moquette.

  • Faire des économies d’énergie

Ce système ne chauffe pas au-dessus de 40 °C, contrairement à un radiateur classique qui peut atteindre des températures qui oscillent entre 70 °C et 90 °C et ne chauffe qu’une zone limitée. Cela permet de réaliser de réelles économies d’énergie, qui entraîneront des économies financières qui ne sont pas négligeables sur le long terme.

Les inconvénients du chauffage au sol

Outre son prix élevé, il est difficile de trouver des inconvénients majeurs au chauffage au sol. Toutefois, il est bon de savoir que ce type de chauffage est plus adapté aux maisons très bien isolées qui ne demande pas des niveaux de chauffage élevés.

Chauffage au sol : comment ça marche

Partagez Cet Article:

Facebook
Twitter
Pinterest

Articles RelatiFS

Redémarrage d'une chaudière
Chauffagiste

Tout ce que vous devez savoir sur un insert de cheminée

Cette section concerne un insert de cheminée. C’est le produit parfait pour les personnes qui veulent rendre leur foyer plus fonctionnel et efficace.

Un insert de cheminée utilise des bûches ou des pellets pour extraire et diffuser le maximum de chaleur de votre foyer. Ils sont principalement utilisés par les propriétaires

Lire la suite »
Les modes de chauffage les plus économiques en 2023
Chauffagiste

Les modes de chauffage les plus économiques en 2023

Le chauffage fait partie des postes importants de dépenses dans les foyers Français. Qu’il soit électrique, au gaz au bois ou au fuel, son choix soulèvera de nombreuses attentes et interrogations, particulièrement en ce qui concerne le confort, le budget mais aussi l’environnement. Pour choisir un système de chauffage économique,

Lire la suite »
Le fonctionnement d'un appareil à ventouse
Chauffagiste

Comment installe-t-on une chaudière à ventouse ?

Lorsqu’on parle de chaudière à ventouse, on ne fait pas allusion à un type d’appareils en particulier. Cela concerne uniquement l’alimentation en air et le processus d’évacuation des fumées de l’appareil. C’est un système qui peut être mis en place par un expert qualifié, mais aussi par toute personne ayant

Lire la suite »
Comment réaliser un conduit de fumée dans les règles
Chauffagiste

Comment réaliser un conduit de fumée dans les règles ?

Lorsque vous faites un feu, la fumée produite, généralement, trouve sa voie vers le haut et s’évapore dans l’air. Ceci dit, si le feu est allumé à l’intérieur du logement, la fumée doit trouver une voie de sortie. Cet accès de sortie, c’est le conduit de fumée. Son installation est

Lire la suite »
Pourquoi votre chaudière perd de la pression
Chauffagiste

Pourquoi votre chaudière perd de la pression ?

La baisse de la pression fait partie des problèmes les plus fréquents que l’on peut rencontrer avec une chaudière. La pression représente le souffle de la chaudière. Lorsqu’il est coupé, qu’il y en a trop ou pas assez, tout l’appareil en est affecté.
La valeur affichée sur le nanomètre ne

Lire la suite »