Comment installer un insert dans une cheminée ?

Si vous disposez déjà d’une cheminée à foyer ouvert chez vous, il est possible de la rendre plus performante et plus sécurisée. En effet, une cheminée à foyer ouvert peut être assez dangereuse surtout si vous avez des enfants. La solution la plus simple est de faire installer un insert dans votre cheminée. Conçue pour être glissé dans l’âtre ouvert d’une cheminée déjà existante, l’insert permet d’augmenter le rendement de votre appareil de chauffage. La bonne nouvelle est que vous n’avez pas besoin de faire appel à un artisan chauffagiste pour la réalisation de cette intervention. Voici quelques conseils qui vous permettront d’installer votre insert dans les règles.

Comment fonctionne l’insert de cheminée ?

Comment fonctionne l’insert de cheminée ?

Besoin d'un Electricien

Comment fonctionne l’insert de cheminée ?

Besoin d'un Serrurier

Comment fonctionne l’insert de cheminée ?

Besoin d'un Chauffagiste

L’insert à la forme d’un cube en fonte constitué d’une vitre ouvrable. C’est un appareil encastrable dans un foyer de cheminée ouvert ayant pour âtre une cheminée traditionnelle. Son rôle est d’aspirer l’air d’une pièce, de le chauffer et ensuite de le restituer par le haut au travers de grilles. Il est à noter qu’en cas d’absence de cheminée, vous ne pourrez pas encastrer l’insert, la solution est de vous tourner vers le poêle à bois ou à granulés.

Préparation de la pose de l’insert

Préparation de la pose de l’insert

La préparation passe par l’appel à un installateur thermique pour le contrôle de l’ancienne cheminée. Il s’agit de vérifier que l’installation existante est compatible avec la pose d’un insert. C’est une étape à ne pas négliger si vous souhaitez éviter des surprises désagréables. Une fois cette vérification terminée, le professionnel devra contrôler l’étanchéité du conduit d’évacuation des fumées. Si possible, demandez au chauffagiste d’effectuer un ramonage des conduits.

Ensuite, nettoyez les traces de suie pour éviter que votre salon ne transforme en mine à charbon. Le tubage est une étape obligatoire si votre conduit est ancien. Il s’agit de poser un tube métallique à l’intérieur du conduit. De cette façon, le tube va protéger le conduit en cas d’extrême chaleur due à la fumée qui s’échappe de l’insert. En cas d’impossibilité de la réalisation d’un tubage, optez pour le chemisage.

Les étapes d’installation de l’insert de cheminée

Isolation de l’insert et de la cheminée

Isolation de l’insert et de la cheminée

Pour cette opération, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • Colle pour isolant ;
  • Un rouleau de bande alu adhésive ;
  • Panneaux d’isolants en laine de roche avec parement en aluminium ;
  • Rails en aluminium ;
  • Colle pour isolant à haute température.

Une fois tous les outils réunis, commencez avec la pose de l’isolant résistant à une très haute température. Il doit être installé entre les parois de l’insert et le bâti de la cheminée. Utilisez la colle à isolant thermique pour fixer les plaques et réalisez les jointures avec de la bande aluminium.

N’oubliez pas de créer une chambre de compression de 30 cm en dessous du plafond. Cette étape est indispensable pour la sécurité de l’insert et la protection de votre hotte de cheminée contre les fissures. Installez une couche d’isolant sur une armature métallique horizontale autour du tubage du conduit. En dernier lieu, recouvrez le plafond avec un isolant comme pour la création du caisson de décompression

Raccord de l’insert Au tubage du conduit de cheminée

Cette étape consiste à relancer la pression de l’eau et du gaz à l’intérieur du circuit de chauffage. À côté de votre système de chauffage se trouve un robinet destiné au remplissage de la cuve. L’aiguille rouge indique le niveau de pression nécessaire avant la fermeture. C’est l’étape la plus simple à réaliser et vous aurez besoin d’un raccord de collier à griffes adapté au tubage. Pour ce faire, placez le tubage au-dessus de l’orifice d’évacuation de l’insert. À l’aide du collier à griffes, reliez les deux éléments. Compte tenu que l’insert est prévu pour fonctionner à porte ouverte, le tubage doit avoir un diamètre de 18 cm au moins.

Aussi, vous devez prévoir assez d’aérations pour votre insert. Pour cela, vous aurez besoin de: 2 grilles de sorties d’air chaud, 4 grilles d’aération, 1 mètre, un niveau à bulles, une perceuse-visseuse, une scie à guichet et un crayon. Par la suite, vous devez découper avec la scie une grille rectangulaire au niveau de la chambre de décompression dans la partie haute de la cheminée. Faites la même découpe sous la chambre de décompression une fois la grille placée. Ensuite, vissez la grille de diffusion d’air chaud. Ces opérations doivent être réalisées de chaque côté de la cheminée.

Avantages et inconvénients de l’insert de cheminée

Un insert de cheminée offre un rendement de 75% contre un rendement de 15% pour une cheminée à foyer ouvert. Cet avantage justifie à lui seul l’installation de ce dispositif.

Cependant, les inserts de cheminée présentent de nombreux avantages au-delà de leurs performances :

  • Confort thermique amélioré ;
  • Installation simple et rapide, sans prise de tête ;
  • La sécurité de la cheminée est améliorée en fermant le foyer ;
  • Réduction des coûts de chauffage et économies d’énergie ;
  • Entretien facile à réaliser ;
  • Liberté de choix de la source d’énergie qui demeure écologique et économique ;
  • Réglementation encadrée et fiable sur son utilisation ;
  • Possibilité d’installation d’un répartiteur pour une diffusion améliorée du chauffage ;
  • La compatibilité avec la technologie de double combustion augmente encore plus son efficacité.
  • Bon rapport qualité/prix pour un appareil peu couteux ;
  • Possibilité d’éligibilité aux subventions de l’état

Toutefois, l’installation d’un insert de cheminée peut présenter certains bémols dont vous devez être conscient avant de l’acheter :

  • Une intubation du canal de cheminée doit être prévue, car la température des gaz de combustion est plus élevée que celle d’une cheminée classique.
  • L’entretien de cet équipement doit être fait régulièrement pour éviter les incendies et les intoxications au monoxyde de carbone.
  • Elle est moins esthétique qu’une cheminée classique ;
  • Certains modèles performants sont très couteux.

Conclusion : Si vous souhaitez installer vous-même votre insert de cheminée, il est conseillé de consulter un professionnel juste avant de commencer à l’utiliser. Il pourra ainsi vérifier tous les éléments existants pour garantir un fonctionnement optimal et en toute sécurité.

Partagez Cet Article:

Facebook
Twitter
Pinterest

Articles RelatiFS

Le fonctionnement d'un appareil à ventouse
Chauffagiste

Comment installe-t-on une chaudière à ventouse ?

Lorsqu’on parle de chaudière à ventouse, on ne fait pas allusion à un type d’appareils en particulier. Cela concerne uniquement l’alimentation en air et le processus d’évacuation des fumées de l’appareil. C’est un système qui peut être mis en place par un expert qualifié, mais aussi par toute personne ayant

Lire la suite »
Comparaison entre les différents types de chaudières
Chauffagiste

Comparaison entre les différents types de chaudières

Lors du choix d’un appareil de chauffage, il n’est pas toujours facile de peser le pour et le contre. Tout simplement parce que, les chaudières sont de plus en plus performants et respectent au mieux l’environnement. Que vous soyez en pleine rénovation ou en plein aménagement, ce n’est pas une

Lire la suite »
Quelles sont les étapes pour vidanger une chaudière
Chauffagiste

Quelles sont les étapes pour vidanger une chaudière ?

Il est agréable de rentrer chez soi et de se retrouver dans un espace bien chaud pendant les périodes d’hiver. Si votre habitation est chauffée au moyen d’une chaudière, vous devez veiller à ce qu’elle soit toujours en bon état. À cet effet, vous devez veiller à ce qu’elle soit

Lire la suite »
La vérification de la cuve
Chauffagiste

Les spécificités de l’entretien d’un chauffe-eau

Un chauffe-eau est une machine qui chauffe l’eau pour fournir de l’eau chaude à une maison ou à une entreprise. Il est composé d’une cuve, d’une résistance électrique et d’un thermostat.

L’entretien améliore le fonctionnement du chauffe-eau. Les chauffe-eau phrasés fonctionnent sur le même principe que les bouilloires et les thermos

Lire la suite »
Aides des fournisseurs d'énergie pour l’achat d’une nouvelle chaudière
Chauffagiste

Quelles sont les aides pour l’achat d’une chaudière ?

L’acquisition d’un nouveau système de chauffage doit absolument obéir à plusieurs critères tant techniques que légaux. Il est donc important de faire appel à un artisan chauffagiste professionnel pour qu’il vous aide à faire un bon investissement. Au-delà de cela, vous pouvez bénéficier des aides financières, car l’État a mis

Lire la suite »