Comment installe-t-on une chaudière à ventouse ?

Lorsqu’on parle de chaudière à ventouse, on ne fait pas allusion à un type d’appareils en particulier. Cela concerne uniquement l’alimentation en air et le processus d’évacuation des fumées de l’appareil. C’est un système qui peut être mis en place par un expert qualifié, mais aussi par toute personne ayant des compétences dans le domaine. Ceci dit, il est important de comprendre le fonctionnement de l’appareil et de savoir ce dont il a besoin pour fonctionner convenablement. De plus, la ventouse offre plusieurs avantages, comme l’installation dans un chauffage collectif. Il demande un entretien négligeable, car il n’y a pas de cheminée. Par contre, le bruit que fait l’appareil peut devenir très vite nuisible.

Le fonctionnement d’un appareil à ventouse

Le fonctionnement d'un appareil à ventouse

Besoin d'un Electricien

Le fonctionnement d'un appareil à ventouse

Besoin d'un Serrurier

Le fonctionnement d'un appareil à ventouse

Besoin d'un Chauffagiste

Tous les différents types de chaudières peuvent fonctionner grâce à un système à ventouse. Que vous ayez un appareil de chauffage fonctionnant au gaz, au bois, ou encore au fuel, c’est possible de l’ajouter. Par ailleurs, même s’il est à basse température, à condensation ou simplement classique, la ventouse n’altère pas son fonctionnement. La différence avec une simple machine, c’est le raccordement à un dispositif qui est fixé sur un mur de votre logement. Lorsque vous avez une chaudière, et que vous souhaitez améliorer ses performances, la ventouse peut être une option très intéressante. Cependant, ne comptez pas sur ce dispositif si vous avez une chaudière biomasse ou alors à granulés de bois. Ces différents systèmes ne sont absolument pas compatibles.

Installation de la chaudière à ventouse

Installation de la chaudière à ventouse

Encore appelée chaudière à flux forcés, la ventouse est essentiellement constituée d’un système d’alimentation d’air et d’évacuation des fumées. Composé de deux tubes, le conduit aspire l’air nécessaire à la combustion pendant que le ventilateur expulse la fumée. La position du tube dépend de vous et la disponibilité de l’emplacement requis. Que ce soit de manière horizontale, sur un mur ou verticale sur le toit, cela fait très bien l’affaire. Toutefois, une distance entre le conduit d’évacuation et les ouvertures doit être appliquée. Pour vous rassurer, consulter la norme NF DTU 61.1-4 et le guide QualiGaz.

Entre la ventouse et un ouvrant, que ce soit une porte ou même une fenêtre, la distance à respecter est de plus de 40 cm. La distance entre la sortie et l’entrée d’air est de 60 cm. De plus, vous devez également créer une distance entre la ventouse et un pignon ainsi qu’un balcon et un mur en angle. Reconnaître ou même établir ces espaces n’est pas impossible, il suffit juste de se munir des bons outils.

Par ailleurs, le prix de la ventouse dépend du modèle de chaudière que vous avez. Ceci dit, le prix peut varier entre 1200€ et 25000€, les appareils les plus chers sont très performants et en stock limité. Lorsque vous entreprenez une telle installation, vous devez tenir compte de ces paramètres. De plus, à ces prix, sont ajoutés, les frais de pose et d’entretien de l’appareil. Sinon, un système à ventouse coûte entre 700€ et 2000€. Malgré son accessibilité, faites appel à un artisan chauffagiste, pour une garantie d’installation.

Autres alternatives à la chaudière ventouse

Il existe différents types d’évacuation pour chaudières :

  • La ventouse ;
  • Le conduit shunt.
  • La cheminée : elle est l’alternative à la cheminée la plus couramment utilisée. Cependant, en combinaison avec une chaudière à condensation, des tubages spéciaux doivent être installés pour évacuer l’eau formée lors de la condensation. Sans cette installation supplémentaire, le canal de la cheminée pourrait absorber de l’humidité.
  • La ventilation mécanique contrôlée (VMC) : Il s’agit d’un système plus courant en colocation, car elle nécessite l’installation d’aérations assez larges. Bien que n’étant pas nécessairement le meilleur remplacement pour les ventouses, elle peut être fixée à votre toit.

Comment réduire le cout d’une chaudière ventouse ?

Comparez les offres

La règle d’or lors des travaux de rénovation énergétique est de comparer les offres de plusieurs professionnels pour trouver celui dont les tarifs correspondent le mieux à vos besoins et votre budget. Par conséquent, il est recommandé de demander des devis à plusieurs artisans locaux afin de trouver celui qui offre des tarifs avantageux. C’est un processus entièrement gratuit qui ne vous engage en rien et qui peut vous faire économiser de l’argent.

Comparez les offres
Souscrivez à une demande de prime énergie

Souscrivez à une demande de prime énergie

La pose d’un appareil à ventouse est éligible aux aides gouvernementales lorsque celle-ci est associée à l’installation d’un dispositif à performance énergétique élevé (chaudières hybrides, chaudières à condensation, éco générateur, etc.) ou pour le remplacement d’une ancienne chaudière. Si vous faites appel à un Expert RGE (Conseiller Environnement Agréé) pour effectuer les travaux, vous pouvez bénéficier de l’une des aides suivantes :

  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • La prime “Habiter Mieux Sérénité” ;
  • La TVA à taux réduit (5,5 %) ;
  • MaPrimeRénov’ ;
  • Les aides des collectivités locales.

Son entretien

Les chaudières à ventouse n’ont pas besoin d’être ramonées. Leur entretien consiste simplement en une inspection visuelle pour s’assurer que le conduit d’évacuation fonctionne correctement. De plus, il n’existe aucune réglementation exigeant l’entretien de ce système de chauffage. Toutefois, il est utile de noter que les pannes fréquentes se situent généralement au niveau de la commutation du pressostat.

Conclusion : La chaudière à ventouse est un dispositif qui offre une parfaite étanchéité. En effet, comme ce système utilise l’air provenant de l’extérieur, il est garanti qu’aucune fuite ne se formera lors de l’extraction des fumées ou de l’alimentation en air. Pour tout souci concernant votre chaudière à ventouse, vous pouvez contacter notre entreprise de chauffage. Notre plombier-chauffagiste se chargera de régler votre problème avec efficacité.

Son entretien

Partagez Cet Article:

Facebook
Twitter
Pinterest

Articles RelatiFS

Comment nettoyer et enlever une tâche de fioul
Chauffagiste

Comment nettoyer et enlever une tâche de fioul ?

Les taches de mazout sont un problème courant à la maison. Ils peuvent être trouvés sur les tapis, les meubles et d’autres surfaces. Les taches de mazout ne sont pas faciles à enlever. Il n’y a rien de plus énervant qu’une tâche de fioul sur son beau vêtement ; sur

Lire la suite »
Mauvais réglage des vannes de circuit
Chauffagiste

Le chauffage au bois coûte-t-il moins cher ?

L’ancêtre des combustibles les plus écologiques fait encore parler de lui. En effet, il est important de savoir l’importance de se chauffer au bois, mais à quel prix ? Les appareils de chauffage comme la chaudière à bois, ou le poêle à bois et la cheminée sont très prisés par

Lire la suite »
Installation d'une cheminée avec pompe à chaleur
Chauffagiste

Pose d’une cheminée avec une pompe à chaleur

La popularité des cheminées est en baisse constante. Avec l’introduction des pompes à chaleur, la demande de foyers a considérablement diminué. Le foyer avec thermopompe est une combinaison parfaite pour ceux qui veulent profiter de l’ambiance et de la chaleur d’un foyer sans avoir à se soucier des coûts associés

Lire la suite »